Le patrimoine postal du Musée de la Poste

Créé en 1945 sous le nom de "Musée Postal de France", celui qui devient dans les années 70 le "Musée de la Poste" conserve dans ses murs des collections exceptionnelles.
Malle-poste au Musée de la Poste – ancienne scénographie de 2011 © DR.

Créé en 1945 sous le nom de « Musée Postal de France », celui qui devient dans les années 70 le « Musée de la Poste » conserve dans ses murs des collections exceptionnelles. Ces trésors patrimoniaux seront de nouveau accessibles en novembre 2019, le musée ayant été fermé pour une reconstruction de ses espaces depuis plusieurs années. Mais quels sont les fonds constitutifs des collections sur la base du nombre de pièces ? Aujourd’hui, les fonds sont classés en six catégories : les archives du timbre-poste français (370.000 pièces), les fonds photographiques (225.000 pièces), la marcophilie et le matériel d’affranchissement (80.000 pièces), les collections historiques (37.000 pièces), les fonds imprimés (30.000 pièces) et le fond d’art moderne et contemporain (6.000 pièces).

Dans ces fonds, les collections d’histoire postale, composées de 37.000 pièces et d’un fond d’archives historiques, sont un ensemble patrimonial important, cher à tous les chercheurs. Il se divise en trois grandes familles
• 4.500 objets / machinves, matériel, outils, vêtements de travail, mobilier postal, enseignes et éléments signalétiques, véhicules réels et modèles réduits, produits publicitaires, objets d’art, jeux et jouets, matériels d’écriture, souvenirs historiques, manifestations d’art populaire…
• 32.500 documents iconographiques incluant les oeuvres d’art (peintures / dessins), les cartes postales, estampes, peintures et dessins, calendriers, cartes de route de poste, affiches…
• Un fond d’archives historiques de 160 mètres linéaires / archives prélevées dans le fond du ministère des P.T.T. lors de la création du musée, achats portant notamment sur l’art d’écrire et de correspondre à travers les époques.

« L’histoire n’est pas la morale. L’historien n’a pas pour rôle d’exalter ou de condamner. Il explique » [manifeste Liberté pour l’histoire, 2005]

Les textes et références de ce site sont les propriétés exclusives de l’auteur. Merci de le citer pour toute citation ou reprise totale ou partielle. Contact : laurent.albaret (a) gmail.com